Revêtement de façade : crépi ou liège projeté ?

Outre la brique traditionnelle, le crépi est l’un des revêtements de façade les plus courants en Belgique et dans le nord de la France. Cet enduit permet de donner un beau look uniforme à la façade, tout en améliorant l’isolation des murs.

Depuis quelques années, un autre type d’enduit de façade séduit de plus en plus de particuliers : le liège projeté. Similaire au crépi, mais pouvant être appliqué plus rapidement. Alors, que choisir entre le crépi et le liège projeté ? Comparatif.

 

Différences entre le crépi et le liège projeté

Le crépi et le liège projeté ont des caractéristiques assez similaires :

  • Revêtement étanche, qui protège la façade contre l’humidité
  • Améliore l’isolation des murs
  • Élastique, ce qui empêche la formation de fissures
  • Aspect esthétique et uniforme, idéal pour la rénovation d’une façade ancienne et/ou endommagée
  • Disponible dans une large gamme de couleurs, pour s’adapter à tous les styles de façades

Malgré tout, il y a une grande différence entre ces deux types d’enduits de façade.

L’avantage principal du liège projeté, c’est que, comme son nom l’indique, il peut être projeté directement sur la façade, à l’aide d’un pistolet pulvérisateur. Cette technique d’application est beaucoup plus rapide que celles employées pour le crépi, qui doit être appliqué manuellement.

Le liège projeté peut être appliqué assez vite, cela permet d’économiser sur les heures de main d’œuvre. Par conséquent, c’est devenu un matériau très apprécié des entrepreneurs, qui peuvent réaliser plus de chantiers.

De plus, le liège a également d’autres caractéristiques propres : il s’agit d’un matériau élastique, ce qui empêche la formation de fissures. C’est aussi un produit 100 % naturel, qui provient de l’arbre chêne-liège, contrairement à certains types de crépi qui peuvent contenir des résines ou des produits artificiels.

 

crepi ou liege

 

Technique d’application

Comme nous l’avons mentionné, le liège est projeté directement sur la façade, généralement en deux couches. On peut choisir parmi différentes tailles de grains, afin d’obtenir une finition plus rugueuse ou plus uniforme.

En général, le crépi est appliqué manuellement, au-dessus d’un filet fixé préalablement à la façade. Plusieurs types de finitions sont possibles :

  • Crépi taloché : on utilise un taloche pour travailler le crépi de façon régulière, ce qui crée un très beau rendu.
  • Crépi gratté : ici, le est gratté pour créer un look plus irrégulier, tout en restant uniforme.
  • Crépi écrasé : le crépi fraîchement préparé est écrasé par endroits à l’aide d’une lisseuse, pour obtenir un résultat moderne et élégant.

Quel que soit le matériau que vous choisissez, il est possible d’ajouter un pigment au mélange pour obtenir la couleur de son choix.

 

Isolation

Le crépi et le liège projeté améliore un peu l’isolation des murs, mais il est surtout intéressant de profiter de la rénovation pour poser de réels panneaux isolants rigides sur les murs extérieurs. En effet, le crépi ou le liège peuvent être appliqués directement sur l’isolant, ce qui facilite la tâche pour la finition de la façade.

 

Prix

Le prix moyen du crépi est de 50 à 70 euros par mètre carré.

En ce qui concerne le liège projeté, il faudra débourser entre 60 et 80 euros par mètre carré.